ASC Ducos - Handball Club

SAISON 2022 - 2023

S'INSCRIRE AU CLUB

LES ARCHIVES

L'AGENDA

Gagné ou Perdu ?

U18G : Sans affolement !

Ce sont les Spartiates qui ouvraient le bal de la grande journée des demie-finales jeunes à la Mansarde au Robert.

C’est à nouveau le Sporting club Lamentinois qui venait barrer la route des Ducossais. Déjà victorieux 3 fois cette saison (championnat et coupe) ce match avait tout du piège , et on peut dire qu’il a été bien tendu.
Les guerriers du coach Fredo prendraient ils l’adversaire à la légère ?
L’entame de match peut pourtant faire croire le contraire. 4-1 à la 6ème minute, la bande à Eudaric et Euranie fait le job, puis
la machine verte s’enraye et le doute s’installe.
Le Sporting mène même à la mi-temps 11-12.
Au retour des vestiaires, les Spartiates reprennent le jeu à leur compte sans jamais prendre le large.
Sur le banc, coach Fredo n’est pas inquiet mais il sait que son équipe doit fournir mieux que ce jeu très light sur le plan offensif et en manque d’entraide sur le plan défensif.
La 6-0 utilisée au profit de la 1-5 ne résout pas tout mais après un dernier temps mort, Coach Fredo demande à ses ailiers de prendre plus de risques à l’opposé.
C’est gagné, Yanael (50:39 / 53:36) , Kilyann (52:48) et Dimitri (54:26) prennent leur responsabilité et relèguent le Sporting à 3 longueurs (23-20)
Kenny finit d’achever les rêves de Thibault et ses coéquipiers en grenat , sur un superbe tir à la hanche qu’Anthony le gardien adverse, plutôt très bon jusqu’à là (23 arrêts / 48%), ne voit pas venir … Quel but venu d’ailleurs !!!
Le reste est anecdotique, la marge est prise et le Sporting ne reviendra pas …
Acte 1 scène 1: et voilà une équipe en finale pour l’ASCD .
HAOU !
ASC Ducos Handball : Noam (12 arrêts / 34%), Samuel, Nicolas (0/0), Yanael (5/12), Pascal (0/0), Kerian (8/13), Kilyann (3/6), Dimitri (2/4), Kenny (3/9), Jeremy (2/2), Slann (0/0), Willy (2/7). Exclusions : Kenny (2′).
Ils ont dit :
Noam (gardien ASCD) : « Ce match était le match le plus important de la saison pour nous et je suis super fier de pouvoir dire qu’on a réussi à créer un environnement familial« .
Coach Fredo : « j’étais serein sur nos forces et en paix avec le projet. À la fin j’étais surtout ému pour mes garçons . Y’a eu beaucoup de sacrifices pour en arriver là. Solide !« .
Pour l’ASC Ducos, F.E