ASC Ducos - Handball Club

SAISON 2022 - 2023

S'INSCRIRE AU CLUB

LES ARCHIVES

L'AGENDA

Gagné ou Perdu ?

U14G2 : Sans rougir !

C’est dimanche matin à 9 heures que nos jeunes garçons enfilaient leur maillot pour rencontrer le leader de poule 2, l »Etoile Gondeau …
« Encore perdu« , ce sont les mots de Benji à la fin du match pour exprimer sa frustration partagée avec ses copains, suite à la défaite 31-26, lors de la rencontre ASCD 2/ Étoile de Gondeau.

Dans les premières minutes, le match est équilibré  mais les nombreuses pertes de balles sur des actions individuelles ont raison des locaux qui s’incline sur le score de 6-12, notamment à cause de Morgan Pollo et Noah Athanase en grande forme chez les Lamentinois et malgré quelques fulgurances d’Enzo, Jérémy et Allan sur montée  de balle rapide. 
Cette arme semble être apprécié par les Ducossais tant elle est utilisée dans le second tiers-temps. Il faut dire que la défense alignée pourtant si peu efficace lors des matchs précédents trouve grâce en ce dimanche matin.
Les récupérations de balles sont nombreuses mais les locaux butent trop souvent (8 fois) dans le geste final sur le portier adverse Dylan Junkere pour remporter le deuxième set (10-11).
D’entrée de jeu les Ducossais montrent une énorme volonté dans le début du 3ème tiers en s’appuyant sur une une défense plus offensive s’attachant au  fameux « pas supplémentaire » afin d’aller cueillir l’adversaire.
L’Etoile brille moins, les artificiers Noah et Morgan sont muselés, Quentin est muet, les visiteurs sont à la peine. Côté locaux la confiance est bien présente et il n’en faut pas plus à Enzo et Cap’tain Nahel pour trouver le chemin des filets en exploitant au mieux le travail de Benji (10′ : 7-3).
Nathan et Délyan se donnent également à fond, Alex ferme les vannes dans les buts, sur le Mendy et Jordan encouragent avec des fourmis dans les jambes. Eux aussi veulent prendre davantage part à cette magnifique rencontre.
 
Malheureusement, la générosité excessive de  Nahel (48’43) puis d’Enzo (49’14) leur vaut de rejoindre le banc 2′ pour donner l’opportunité aux Lamentinois de recoller au score (9-7).
A nouveau au complet sur le terrain, nos jeunes pousses maintiennent l’écart et remportent le dernier tiers-temps 11-9.
Au final, cette défaite 26-31 va être riche d’enseignements pour cette équipe constituée de joueurs 1ère année et de trois U12 sur plusieurs points  :
  • D’abord, parce qu’elle tient là son match référence à travers sa prestation des 2ème et 3ème temps qu’elle remporte 19-18 ! ».
  • Ensuite elle se souviendra certainement qu’il faut garder sang-froid et discipline dans les temps forts pour définitivement plier les espoirs d’un adversaire en plein doute.
  • Enfin, qu’une victoire ou qu’une défaite peut s’écrire dans les premières minutes d’une partie et que le mode « Diesel » est une prise de risque qui peut souvent être fatale !
Exemptés de la prochaine journée, soyons persuadés que ces p’tits gars là vont tout mettre en oeuvre pour aller chercher une première victoire dans deux semaines face au MUC !
ASC Ducos 26 – Etoile de Gondeau 31 (T1 : 6-12, T2 : 10-11,  T3 : 11-9).
Arbitres : Maxime Bolivard et Mathéo Loche Ertus
ASC Ducos Handball : Frédéric Viatge (Coach), Alexandre (5 arrêts), Mael (2 arrêts), Enzo (7), Nahel (Capt. 4),  Jeremy (4), Benjamin (4), Jordan, Corey, Nathan (1), Delyan, Alan (6), Mendy.
Ils ont dit :
Matheo (Jeune Juge-Arbitre) : « C’était un match serré et très bon. J’ai trouvé que le match était complexe à arbitrer car il y avait beaucoup d’actions et que je n’étais pas forcément sûr de moi dans certains choix ».
Benji (ASCD) : « Encore perdu mais on s’est bien battu contre le premier du championnat. J’ai beaucoup aimé le match de Jérémy car il a osé tirer et il a pris ses responsabilités. Il a été super ! ».
Morgan (Étoile de Gondeau) : « Le match de dimanche était pas mal, mais je trouve que l’équipe de Ducos à un point faible :  elle ne défend pas assez !!! Je ne faisais rien au début du match mais je me suis rattrapé assez vite lors du 2e et du 3e tiers-temps. Je tiens tout de même à féliciter Benjamin, Noah et Quentin et pour leur prestation et leur courage car même s’il y avait des douleurs dans ce match,  ils ne relâchent rien. Bravo encore et bon courage pour la suite ! ».